presse océan: Demain Saint-Nazaire couche sur papier ses propositions pour la Ville

Deux ans de travail, d’échanges de débats parmi les 200 adhérents de l’association Demain Saint-Nazaire, pour imaginer la Ville de demain et faire des propositions au maire et candidat David Samzun.

« Saint-Nazaire est une ville singulière qui a besoin de se révéler », pointe avec enthousiasme Marion Beaudet, nazairienne depuis 11 ans et membre de Demain Saint-Nazaire depuis deux années. Comme Florian Blanchard, Caroline Tresse ou Frank Horn. Ils ont eu envie de s’investir pour voir comme on peut penser une ville, quelles marges de manœuvres des citoyens comme nous peuvent avoir.

Pour rappel, Demain Saint-Nazaire a été créé en 2011 pour apporter des idées au candidat David Samzun. Depuis, l’association a continué de fonctionner, s’est renouvelée aussi. La preuve avec ce nouveau bureau qui en deux ans a organisé de nombreuses réunions parmi les deux cents adhérents que compte l’association, des débats ouverts à tous… pour parler façade Atlantique, territoire, initiatives…

De tous ces échanges, l’association en a fait une synthèse déclinée en 13 thématiques. Impossible évidemment de les citer toutes ici, reste, précisent les membres de l’association, qu’il ressort une sensibilité forte à l’environnement, aux déplacements doux… On peut également citer la volonté de voir une ville plus fédératrice…. L’association refuse d’être considérée comme une antichambre de la majorité on peut aussi être poil à gratter affirme Marion Baudet. Le projet du port, par exemple, il faudra un débat pour savoir à qui est destiné ce port poursuit Frank Horn. D’ailleurs poursuit la jeune femme, on a déjà eu des flops et cela ne nous a pas empêché de continuer de travailler.

À ses côtés, Florian insiste sur le côté intergénérationnel de l’association qui nous permet de savoir d’où l’on vient. Surtout, poursuivent les membres de Demain Saint-Nazaire, ces propositions ne sont pas une liste du Père Noël. Il y a plein de petites choses que l’on peut améliorer sans forcément engager de grosses dépenses.

Tous revendiquent leur volonté d’être aussi à l’écoute des non Nazairiens de ceux qui viennent travailler ici, on doit mieux connaître leur culture. Des touristes aussi… qui sont de plus en plus nombreux.

Alors du bac à sable à l’économie, du centre-ville à l’environnement, du logement au numérique, de la mer à la terre… Demain Saint-Nazaire vient d’imprimer à 10 000 exemplaires un document qui synthétise leurs propositions. Ce document va ainsi être distribué dans les boîtes à lettres et lieux publics prochainement. Quant au candidat David Samzun, il devrait sans aucun doute retenir quelques propositions dans son programme qui devrait être présenté à l’automne.

 

L. H. Presse Océan, 9 juillet 2019.

cliquez ici pour lire l’article sur www.presseocean.fr.