7 novembre 2018: assemblée générale 

faire place à l’initiative

 

L’assemblée générale du 7 novembre sera un temps d’échange et de travail autour de ce quatrième et dernier chapitre de notre lettre ouverte. Pour permettre à chacun de suggérer et de débattre, voici une courte introduction et quelques questions permettant de préparer notre rencontre et de lancer les discussions.

Nous sommes les héritiers d’une ville dans laquelle le rôle de la puissance publique a toujours été fort.
Souvenons-nous que Saint-Nazaire s’est développée grâce à une décision extérieure liée aux nécessités de doter Nantes d’un avant-port et la France d’outils de constructions navales de grandes
capacités. Souvenons-nous aussi du fait que, au sortir de la seconde guerre mondiale, la puissance publique a dû prendre en charge, dans tous les sens du terme, la vie quotidienne de la population. Tout cela a généré ici une culture du projet et de l’aménagement public, une force des politiques publiques qui ont permis et permettent encore de grandes réalisations. Il faut aussi reconnaître que cela a parfois généré une forme d’attentisme vis-à-vis de la décision politique. Nous sommes à un tournant de notre histoire, qui voit émerger de toute part des volontés de prises de responsabilités, des demandes d’autonomie dans la conception et la conduite des projets. Notre histoire coopérative, syndicale, mutualiste, associative nous aidera à nous saisir de ces enjeux. Beaucoup reste à faire pour dessiner les contours d’une ville incluante et participative, pour celles et tous ceux qui y sont déjà, comme pour celles et ceux qui vont nous rejoindre.

 

Pour lancer les débats sur ces sujets, quelques questions introductives:

  • Quels sont les sujets qu’il vous paraîtrait important de soumettre à la concertation?
  • Quels seraient les outils, les démarches qui permettraient de mieux associer les habitants aux différents temps de participation citoyenne, et notamment celles et ceux moins habitués à prendre la parole?
  • Que pensez-vous du fonctionnement des conseils de quartiers?
  • La municipalité s’est engagée à créer un «droit de pétition» pour permettre aux citoyens de demander l’inscription d’un sujet à l’ordre du jour du conseil municipal. Que pensez-vous de cette idée et quelles devraient être pour vous les modalités de ce dispositif?
  • Comment être une ville plus accueillante auprès des porteurs de projets, associatifs ou économiques et ne laissez aucune bonne idée de côté?

 

 

Rejoignez-nous à la prochaine Assemblée Générale de Demain Saint-Nazaire,
mercredi 7 novembre à 20h, salle du Courtil 
Brécard.

compte-rendu de l’AG du 7 novembre 2018

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s