ouest france: une association qui imagine la ville demain

 

De gauche à droite: Emmanuelle Trichet (secrétaire adjointe), Claire Dupont (présidente), Christian Da Silva (trésorier adjoint), Jean-Luc Guyodo (trésorier) et Odile Quintin (secrétaire).

Demain Saint-Nazaire, association citoyenne créée par David Samzun avant les municipales, continue ses travaux.

Demain Saint-Nazaire avait été créée en 2011, par David Samzun. Cette association, réunissant « des personnes soucieuses de l’avenir de la ville » a établi une feuille de route, dont certaines réflexions figuraient au sein du programme de l’ancien adjoint, vainqueur aux municipales en mars 2014.

Depuis, son but étant surtout d’émettre des « propositions constructives », l’association a continué d’exister. Son bureau a été renouvelé: Demain Saint-Nazaire est présidé par Claire Dupont et compte environ 250 adhérents. Des citoyens avant tout, à qui l’on demande de mettre de côté leurs responsabilités associatives, politiques, professionnelles ou syndicales. Au-delà de cette exigence, aucun interdit.

Lors des commissions, qui se réunissent régulièrement, les membres ont en effet carte blanche pour laisser libre cours à leur imagination. « En 2015, nous avons retenu trois thématiques: l’identité maritime de la ville, les aménagements du parc paysager et Saint-Nazaire ville numérique », révèle la présidente de cette association « poil à gratter ». Un document compilant le travail des commissions sera rendu public en fin d’année. Plus qu’un simple laboratoire d’idées, l’association promet en effet d’être vigilante quant au travail de la municipalité.
« S’il faut aiguillonner, on le fera », assure Jean-Luc Guyodo, trésorier.

 

Pour consulter l’article original, cliquez ici.